Solon développe Celsius, un projet de réseau de chaleur de ruelle

L’objectif du projet Celsius est de déployer une infrastructure énergétique renouvelable et locale. Il permettra aux résident-e-s de réduire leur dépendance aux énergies fossiles telles que le gaz et le mazout ainsi que de limiter les émissions de gaz à effet de serre, tout en améliorant leur milieu de vie.

WEB-solon-geothermie-ruelle-ambiance.jpg

En 2015, Solon a réalisé une étude de préfaisabilité en collaboration avec la Polytechnique, la Coop Carbone et l’Institut de l’énergie Trottier. En 2017-2018, une étude de faisabilité a été menée au terme de laquelle trois ruelles de l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie ont été choisies pour déployer un projet pilote. Les ruelles choisies sont les suivantes :

  • Prov-herbes (6e Avenue - 7e Avenue/Holt - Dandurand)
  • Saint-Marc (1re Avenue - 2e Avenue/Beaubien - Bellechasse)
  • Cuvillier - Aylwin/Rachel – Sherbrooke

En 2018, Solon établit un plan d’affaires en vue de la réalisation du projet en 2019-2020. À l’été 2018, une étude opérationnelle sera déployée afin d’évaluer les besoins en chauffage des résidents ainsi que des coûts du projet dans les ruelles participantes en vue optimiser les coûts et l’efficacité du réseau.

Ruelle Prov'herbes_banderole_Celsius.JPG
 
tissu-social.jpg

La participation citoyenne au cœur du projet

Celsius est un projet créé en collaboration étroite avec les résidents touchés par l’implantation du réseau de chaleur. Toutes les étapes du projet font l’objet de consultations citoyennes, une démarche qui est au cœur de l’approche collaborative de Solon.

2018-04-17 18.21.58.jpg
 

Des partenaires emballés par un projet novateur!

Celsius est un projet ambitieux et novateur qui compte parmi ses nombreux collaborateurs La Ville de Montréal et le Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du gouvernement du Québec.

« Je suis très heureux de la mise sur pied du projet CELSIUS porté par Solon qui favorise l'innovation et qui est résolument porté vers le développement durable. De plus, ce projet-pilote encourage directement la participation citoyenne en mettant les résidents au cœur des décisions touchant leur milieu de vie.»
-François William Croteau,
Maire d'arrondissement de Rosemont–La Petite–Patrie et
responsable au comité exécutif de la ville intelligente,
des technologies de l'information et de l’innovation
 
« Le gouvernement du Québec est fier d’avoir été là pour donner l’impulsion nécessaire à CELSIUS, un projet innovant sur le plan énergétique. Cette idée a été développée dans une perspective de développement urbain durable de la métropole et de lutte contre les changements climatiques »
-Martin Coiteux
Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire,
ministre de la Sécurité publique et
ministre responsable de la région de Montréal.  
 

Le réseau de chaleur géothermique

Il s’agit de tuyaux placés dans le sol qui transmettent aux logements de l’énergie sous forme de chaleur portée par un fluide caloporteur. La chaleur est produite par des sources locales renouvelables comme la géothermie, le solaire thermique ou la chaleur perdue des égouts. Un tel système offre une alternative compétitive, simple et efficace aux citoyen-ne-s qui souhaitent se débarrasser de leur chaudière au gaz ou au mazout tout en améliorant la qualité de vie collective notamment par le verdissement des ruelles et le renforcement du tissu social.  Ce type de système est présentement utilisé ailleurs dans le monde. La configuration de Montréal se prête particulièrement au déploiement de cette technologie dans le cadre bâti existant et autour de bâtiments nouveaux.

solon-geothermie-ruelle-technique.jpg
 

Les objectifs du projet

Les installations géothermiques de CELSIUS permettront de réduire la consommation d'énergies fossiles et d’électricité, les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les coûts associés au chauffage.

La mise en place du réseau de chaleur CELSIUS offrira également la possibilité de revoir la disposition des ruelles pour améliorer l'espace accessible aux résidents, de climatiser efficacement les logements et de renforcer le tissu social à travers un projet communautaire.

 

ÉCHÉANCIER DU PROJET

 

2017 – 2018

MODÉLISATION ET CHOIX DES RUELLES

Un modèle technico-économique a été développé afin d’évaluer les besoins énergétiques des ruelles ainsi que les coûts associés à l’implantation d’un réseau de chaleur. Trois ruelles du quartier Rosemont - La Petite Patrie ont été sélectionnées pour l'implantation du projet-pilote.

 

2018 – 2019

PLAN D’AFFAIRES ET ÉTUDE OPÉRATIONNELLE

Solon élabore un modèle économique qui comprend la recherche de subventions et la création d'un plan d’affaires. À partir de l’été 2018, une étude opérationnelle sera déployée en collaboration avec la Coop Carbone pour optimiser les coûts et l’efficacité du réseau. Par la suite, un plan de réaménagement des ruelles sera produit.  

 

2019 - 2020

amenager-ruelle.jpg

RÉALISATION

Solon procédera à l’excavation, le forage des puits géothermiques, la pose du réseau de distribution et des appareils de chauffage chez les participants. Les ruelles seront réaménagées et reverdies.

 

 

Pour plus de renseignements sur le projet CELSIUS :

DÉPLIANT INFORMATIF

FOIRE AUX QUESTIONS 

 
Logos_partenaires_phase2.png